Dimanche 17 juin 2012 7 17 /06 /Juin /2012 19:46

P1150884

 

L’histoire serait celle d’un lapin claudiquant qui vous tire jusqu’à son terrier par la manche - à vrai dire les oreilles - pour vous y faire tomber. Les merveilles jalonnant votre chute dans ce terrier vous le font alors rêver puits sans fond.

 

Comment ne pas se sentir une âme d’Alice devant ce LP réalisé et pressé à 200 exemplaires en 1973 par Mike Kemp et Gary Lucas, ces deux étudiants de Cambridge qui viennent de fonder les Spaceward Studios ? Tout n’est certes pas d’égale valeur dans The First Lame Bunny Album (Puzzle et les Gigymen font figure d’atouts majeurs) mais les présentations sont faites, la carte de visite est belle (superbe pochette au demeurant) : on sait que les disques à venir seront à la mesure des promesses contenues dans ce disque d'étudiants. De quoi emboiter fiévreusement le pas peu alerte mais avisé de notre docte lapin, de Hooknorton à Bob Hughes, de Gambler à Snakehips en passant par quelques autres encore.

 

On me signale que d’aventureux espagnols sont également tombés dans le terrier et reviennent de leur périple un trésor à la main. D’ici à quelques jours la réédition vinyle des Gigymen sera disponible chez Guerssen.    

 

P1150887

 

Consuelo 

 

    

P1150891

Par Somewhere there is music - Publié dans : Folk, folk-rock, country
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Retour à l'accueil

Take me home

  • Somewhere there is music
  • : Somewhere there is music or a musical peregrination through buried treasures, lost masterpieces, obscure gems, ultimate grails, underestimated albums, so-so outsider releases and maybe crap according to some people.
  • Contact

In search

A game for all who know

 
Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés