Grâce aux compilations Pebbles, les Dovers n'ont pas échappé à l’intérêt des amateurs de rock sixties et donc aux collectionneurs. Qui dit Pebbles, dit forcément groupe méconnu ; en l'occurrence un succès local (Santa Barbara et ses alentours). Mais aujourd'hui, les Dovers ont un certain prestige et sont parfois reconnus comme l'un des meilleurs groupes pop/garage. Je n'hésiterais pas à soutenir qu'il n'y a jamais eu mieux en la matière, en tout cas pour les années pop.

Pourquoi tant d’emphase ? Après tout, ce n'est qu'un groupe de plus, de simples teenagers à la croisée des Byrds et autres Beau Brummels. Certes, mais n'oublions pas leur fougue ravageuse, l'originalité des compositions et ces vocaux entraînants et dévastateurs. Leur musique est simple, mais c'est aussi son charme. Croyez-vous qu'il eût été possible de mieux faire, sans pour autant sacrifier l'immédiateté de la relation ? La voix a un énorme pouvoir de séduction et c'est bien suffisant pour être comblé.

We're Not Just Anybody regroupe en un seul disque les simples des Dovers et forme un sublime mini-album (25 centimètres), bien plus qu'une banale compilation.

What Am I Gonna Do 

She's Not Just Anybody 

dov2

Retour à l'accueil