marylebone1

Bienvenue au coeur de Londres, au 15 Sundridge Avenue, Bickley. Pendant une cinquantaine d'années, la Carn Brea School y accueillit des garçons entre 8 et 14 ans, jusqu'à sa fermeture en 1973. C'est d'ailleurs ce cœur de Londres qui fournit à Mary-Le-Bone, musical fantasy inconnue aux auteurs et à la date de création mystérieuse, sa trame narrative. Sa trame, ou plutôt les rôles de la quasi-totalité de ses participants, l'onomastique étant ici directement le fruit de la topographie londonienne. Tooting Bec réponds ainsi à Bromley North, Picca à Dilly ou à Tufnell Park. Pour autant, pas ici de confinement citadin. L'oeuvre s'offre plutôt comme une succession de vignettes qui sont autant d'échappées vers un imaginaire enfantin empruntant au récit d’aventure comme à la pure fantaisie.

marylebone2

Porté par une vivacité constante, l'ensemble s'écoute avec plaisir, en dépit (ou en raison même) des limites du disque : contraste entre récitant et jeunes interprètes, jeu de l'alternance parties chantées/parties dialoguées, accent marqué de certains solistes, gaucherie de l'interprétation, prise de son rudimentaire, instrumentation surprenante aux marges de l’exotica (richesses des percussions), singularité du livret, etc.

P1140342

In the Golden Summer Days - Russell Square & Chorus 

Bongos - Mary-le-Bone & Chorus 

A Little Learning - Tooting Bec & Bromley North 

Retour à l'accueil