Contrairement à ce qu'énonce The Attic, cet album n'est pas l'unique fait de Scott Brown. Tout un tas de monde l'accompagne, dont quelques membres des Tempests. D'une certaine façon, il est donc le prolongement de Tenspeed, disque tout aussi rare et dans le même esprit : un délicieux cocktail alliant folk pastoral et bucolique. Alors que des thèmes hivernaux sont développés, les teintes qu'arbore Rattlesnake Joe sont ocres et rappellent la période estivale. L'atmosphère est aérienne, douce et envoûtante. 

Si Scott Brown n'est pas seul sur cet album, il ne manque pas l'occasion de s'exercer en solo ("Someday I'll Mary", "Long Winter Nights" et "Rosewood"), ce qu'il réussit d'ailleurs particulièrement bien. Ses qualités vocales ne font aucun doute, son picking est maîtrisé (ceux qui connaissent Celebration le savent déjà) et fait vaguement songer à Nick Drake. Un autre point fort tient aux voix féminines qui ponctuent l'aventure. A découvrir, surtout si vous aimez Tenspeed.

scott3

Someday I'll Mary 

Lone Bird 

The Shepherd 

Retour à l'accueil