Si vous ne croyez pas aux miracles, c'est que vous n'avez pas écouté Mystery Maker (ex Anawin). L'atmosphère est hiératique, mystérieuse et captivante - la production, irréprochable. Loin de l'esthétique lo-fi (par opposition à New Creation, autre Graal), Tom McGuiness et Jim Crampsey ont vu les choses en grand, avec une dimension quasi-hollywoodienne, tant le projet s'avère ambitieux. A chaque écoute, toujours cette impression de vivre quelque chose de fort, d'être apaisé, délivré, puis comme happé dans les airs, de se rapprocher des cieux, de Dieu. Les voix, masculines et féminines donnent les larmes aux yeux.

Mystery Maker ne connait pas de réel équivalent, n'appartient à aucune catégorie, ou alors à toutes les catégories à la fois. Les titres électriques, comme la chanson titre et The Road to Emmaüs sont divins.

Mystery Maker 

Retour à l'accueil