Samedi 5 mai 2012 6 05 /05 /Mai /2012 20:15

P1150780

 

Encore un disque à placer directement dans la catégorie "secret les mieux gardés". Ignorée même des amateurs du genre, Mahani Mohd n’a semble-t-il pas l’honneur de figurer dans les compilations d’usage aux côtés des Dara Puspita ou autre Pattie Bersaudara. Elle n’y dépareillerait pas, ne serait-ce que pour ce disque fastueux. Non pas qu’Angin Malam se situe dans un registre garage 60's beat. On y trouvera un assortiment de chansons comme peu savent en concocter, une cuisine exotique, mêlée et audacieuse dont les saveurs se révèlent subtiles en vertu d’une belle production et d’un grand sens des arrangements. Le risque était qu’un excès de sucre et de sirop viennent alourdir le tout. On a su y mettre autant de sel et d'épices. Qu’elle se fasse grave, escortée par des cuivres fiévreux ou une flute caressante et mélancolique, que sa voix prenne une fraîcheur acidulée sur des tempos plus enlevés, qu'elle reprenne magistralement Let It Be (superbe fuzz guitare) ou qu'elle interprète ses propres titres, chante seule ou en duo, Mahani Mohd nous entraîne au coeur d'une Asie qui n'a jamais existé, pas même à Jakarta.

 

Kuda Ku Lari

 

Terkenang Dikau

 

Kesah Di Gurun Sahara

 

Hanya Bayangan

 

 

P1150784

Par Somewhere there is music - Publié dans : Over the world
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Take me home

  • Somewhere there is music
  • : Somewhere there is music or a musical peregrination through buried treasures, lost masterpieces, obscure gems, ultimate grails, underestimated albums, so-so outsider releases and maybe crap according to some people.
  • Contact

In search

A game for all who know

 
Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés