P11502010       

Sous ses airs d'Eudeline se cache l'un des plus brillants vrai faux-pasticheurs de Todd Rundgren qu'ait connu le monde de la pop DIY, plus ambitieux même que le talentueux et pareillement éclipsé Peter Elizalde. C'est qu'à l'inverse du précité, John Gignoux a opté pour la formule one-man-band, si chère à R. Steevie Moore. Il en est d’ailleurs très fier, au point d’inscrire pas moins de 12 fois son nom à l'arrière de la pochette ! Et il peut l'être ; son album est réussi de A à Z, jusqu'à l'épatant et progressif "Like Swallowing Down a Spider" qui rappelle quelque peu Jim Altman et son synthé dérangé.

P1150211

Before the Moon, Beyond the Stars 

City Things 

Like Swallowing Down a Spider

GIGNOUX

Retour à l'accueil