P1130877

Outre son côté esthétique et sa qualité de son, le format vinyle peut séduire pour tout le rituel qu'il y a autour. L'écoute d'un 33t n'est jamais anodine et possède un caractère hautement symbolique. Ceux qui en ont l'habitude me comprendront, quant aux autres, sachez juste qu'il y a un côté cérémoniel et qu'Exuma décuple cette sensation.

Le voyage commence par la pochette, une oeuvre à elle seule qui n'est pas sans rappeler l'art premier. Le vinyle en main, l'impression d'avoir trouvé un artefact se fait sentir, une intuition rapidement confirmée. Débute à peine la musique, des sonorités caribéennes (junkanno, calypso, goombay), blues et folk qu'un sentiment étrange émerge : celui d'avoir pénétré un espace réservé et une ambiance stupéfiante - lieu magique, forêt tropicale, coucher du soleil - dont les dimensions sont à la fois mystiques et ancestrales. A cela s'ajoute l'impression de ne pas être seul, d'être avec les esprits et de danser avec eux - les rythmes et percussions sont ensorcelantes, presque incantatoires. Les chants ne sont pas étrangers à ces sentiments et c'est peut-être en eux que réside la dimension la plus magique. Oui, c'est bien de magie dont il s'agit, de magie noire pour être exact.

exuma3-copie-1

La musique d'Exuma effraie, mais envoute également et donc rassure. Bien et mal sont conviés au même endroit ; l'effet produit est extraordinaire. Propulsé dans un univers qui me dépasse, je n'ai plus la certitude d'avoir la pleine maîtrise de moi-même et finis par gagner un état second. Je n'émets aucun doute quant au fait d'être transformé et prend conscience d'avoir été exposé à des forces surpuissantes, à une nature généreuse et frénétique.

Dambala 

You Don't Know Whats Going On 

Retour à l'accueil