Dimanche 27 décembre 2009 7 27 /12 /Déc /2009 12:24

P1140355
Si vous aimez David Blue et Eric Andersen, vous aimerez aussi... David Wiffen, un type qui n'a que 16 ans quand il quitte l'Angleterre (son pays natal) pour le Canada et y amorcer une magnifique mais brève aventure musicale. Elle est écourtée par l'alcoolisme, un combat qu'il narre si bien et avec panache dans More Often than Not, l'un des succès de l’album éponyme avec One Step mais aussi Driving Wheel, son titre le plus largement repris. Il avait pourtant tout pour séduire et aurait de fait, mérité un auditoire plus étendu.

 

david2
Malgré cette entrave, la flamme ardente ne cesse jamais de briller et surtout, ne manque pas l'occasion d'illuminer les cafés, universités et autres festivals folk. Si ses apparitions se raréfient toujours plus, David Wiffen a néanmoins gagné au fil des années, une certaine reconnaissance, au point d’être considéré comme l'un des meilleurs chanteurs/compositeurs canadiens. Un juste retour des choses ! Son deuxième album en est la meilleure preuve : délice pour quiconque aime le folk (quelque peu mélancolique) ainsi que ses dérivés (country, honky tonk...) qui ici, sont abordés tout en finesse. David Wiffen, c'est aussi et surtout une voix, une voix de basse, sombre, profonde et immédiatement reconnaissable.

One Step


Since I Fell for You


NB : j'ai découvert cet album grâce à Puzzledoyster, que je ne manque pas de remercier.

Par Somewhere there is music - - Publié dans : Folk, folk-rock, country
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Take me home

  • Somewhere there is music
  • : Somewhere there is music or a musical peregrination through buried treasures, lost masterpieces, obscure gems, ultimate grails, underestimated albums, so-so outsider releases and maybe crap according to some people.
  • Contact

A game for all who know

 
Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés