P1150776   

Retour à ce blog après quelques jours de retraite musicale. Pas mieux qu'un disque xian pour se faire. Encore n'est-ce pas tant son propos religieux qui me fait choisir le très discret et très mystérieux Dave Stearman dont l'album ne comporte ni titre, ni label, ni date. Tout est dans le regard ici, comme celui de la pochette ocre de ce portrait en médaillon où affleure la crainte derrière un détachement souriant. Simple timidité ou reflet d'un certain contraste entre une foi qui est celle des bienheureux et une manière parfois si ténue et si délicate de la célébrer que cette douceur vient presque la démentir ? Le folk pastoral délivré par Dave Stearman s'accorde en tout cas idéalement à son propos où la nature fait écho à l'homme immergé en Dieu. Chacun des titres ou presque de ce bref LP (on mettra à part l'étonnant raga "Messiah") atteste d'un bonheur quiet qui finit par être contagieux. De la délicatesse. De la candeur, oui. Et cette voix apaisée qui apaise nos propres démons.

P1150774

It's time to go back to music after a retreat. There is no better way for me than choosing a xian album. It's not that I expected Dave Stearman (a virtual unknown) to deliver an original message but there is something else about this LP that's 'very friendly'. Some beautiful melodies with a subdued playing and a great instrumentation. Lyrics that are quite naive but not in a bad way. And the singing - Stearman's vocals are everything they need to be: soothing, sweet, peaceful and inviting. A pretty great pastoral folk set with a sunday afternoon vibe.

Follow Me 

Holy Glory 

Messiah 

Retour à l'accueil